Vous êtes ici : Accueil » Environnement Urbanisme » En cas d’accident majeur chez HOWA TRAMICO ?
Taille du texteAugmenter la taille du texteRevenir à la taille du texte par défautRéduire la taille du texte

En cas d’accident majeur chez HOWA TRAMICO ?

Tramico, filiale du Groupe britannique British Vita, installée à Brionne depuis 1972, fabrique et transforme des mousses souples de polyuréthane à destination des marchés de l’Automobile, de l’Ameublement et de l’Industrie.

Avec un effectif de 300 personnes et une production de 8 500 tonnes par an, Tramico  est un acteur majeur du marché français. 400 à 500 tonnes sont stockées en permanence à Brionne.

Le procédé nécessite de stocker des matières premières liquides dont l’une, le toluène di-isocyanate, à plus de 100 tonnes. Ceci entraine le classement de l’Entreprise en site Seveso seuil haut.

L’activité peut présenter deux types de risques majeurs :

  • Incendie du stockage de mousse entraînant la formation importante de fumées toxiques.
  • Accident lors du déchargement des camions-citernes de toluène di-isocyanate associé ou non à un incendie entraînant une pollution du sol et un dégagement de vapeurs toxiques à concentration élevée.

Pour tous compléments d’information, s’adresser à :
Préfecture de l’Eure : 02 32 78 27 72
Mairie de Brionne : 02 32 47 32 20
TRAMICO : 02 32 47 82 10

Sécurité: contrôles et mesures

Ces risques ont été identifiés par une étude des dangers, réalisée par l’Institut national de l’environnement Industriel et des Risques (INERIS) sous contrôle de la Direction régionale de l’Industrie, de la recherche et de l’Environnement (DRIRE).

Cette étude a conduit à la mise en place par Tramico d’un Plan d’Opération Interne (POI) pour les risques dont les effets seraient limités à l’enceinte de l’entreprise. le préfet a mis en place le Plan Particulier d’Intervention (PPI), consultable en mairie, pour les risques dont  les effets déborderaient de slimites de l’entreprise.

La zone de danger est toutefois limitée à 73 mètres au-dela de l’enceinte de l’Etablissement.

Prévoir l’imprévisible

Cependant le risque nul n’existe pas, même s’il est minime pour les populations avoisinantes.

C’est pourquoi, afin de garantir la sécurité de la population, il était du devoir des pouvoirs publics, en accord avec l’industriel, de prévoir un ensemble de mesures liées à un accident majeur.

En cas d’accident, Tramico déclenche le Plan d’Opération Interne qui prévoit et organise la lutte contre un éventuel sinistre à l’intérieur du site.

Si Tramico craint que les conséquences dépassent les limites de la propriété, il est fait appel aux secours extérieurs avec demande de déclenchement du Plan Particulier d’Intervention. La sirène d’alerte est destinée à en informer les populations qui doivent alors se conformer aux “Consignes à respecter en cas d’alerte”.

Il vous est recommandé de faire preuve de coopération en cas de requête par les services de secours.