Vous êtes ici : Accueil » La Ville de Brionne » Patrimoine
Taille du texteAugmenter la taille du texteRevenir à la taille du texte par défautRéduire la taille du texte

Patrimoine

Brionne est riche d’un patrimoine historique et religieux. Afin de le découvrir en parcourant la ville, 14 panneaux sont installés dans les différents lieux et sites afin de rappeler son histoire.

Le Donjon

Le donjon surplombant la cité fut édifié à la fin XI siècle. C’est un des rares donjons carrés normands conservés en Normandie. Il ne joua cependant pas de rôle important pendant la Guerre de Cent Ans.

L’Eglise Saint-Martin

Eglise saint martinA l’origine l’Eglise Saint-Martin fut créée en 1030 et détruite complètement en 1124 par Henry II d’Angleterre. Reconstruite en 1183, elle fut détruite par la foudre.
En 1356, pillée par les Anglais, l’église Saint-Martin fut utilisée comme forteresse et détruite à nouveau par les Français. Restaurée de 1452 à 1457, l’Eglise actuelle fut bénie le 1er Juillet 1458.
Encore pillée en Avril 1562 par les Protestants, endommagée en 1772 par un incendie, elle fut rapidement réparée.
La façade occidentale, la plus ancienne construction est divisée en trois travées par des contreforts, la porte principale a été percée en 1845 sous une grande fenêtre en ogive.
Au sud, les 4 premières fenêtres sont du XV ème siècle.
Au Nord, six pilastres à pinacles et une petite tourelle donnant accès au clocher, une entrée latérale fût édifiée en 1853.
Le clocher est une tour carrée avec alternance de pierres et de silex taillés qui s’élève entre les toitures de la grande nef et celle du chevet.
Dans l’entrée 3 nefs séparées par 2 rangées de piliers rectangulaires peuvent dater de la fin du XIII ème siècle (1 200).

L’Eglise Saint Denis

Cette église désaffectée est mise à disposition des sportifs.

église saint DenisArticle rédigé par M. Philippe Lefevre, Président de l’Association Brionne Carrefour d’histoire
« Située à l’extérieur du bourg médiéval mais dans un quartier habité depuis l’époque romaine, l’église St Denis se trouve aussi sur le passage de l’ancienne voie gallo-romaine venant de Lisieux. Dépendante du diocèse de Lisieux, cette église a souvent joué un second rôle dans la vie de la paroisse de Brionne. Ses origines pourraient remonter au XIe siècle, cependant elle a perdu son authenticité après les remaniements qu’elle a subis lors de ses différentes restaurations, notamment celle du XIXe . En août 1050, sous le règne de Guillaume le Conquérant, il est probable que l’église St Denis ait pu abriter les assemblées du jugement pour hérésie de l’archidiacre Béranger. Henry Ier d’Angleterre la détruisit en 1124, puis entreprit sa reconstruction qui s’acheva en 1130. Elle fut ensuite endommagée en 1356, durant la guerre de cent ans, lors du siège de Brionne par les Anglais, réparée provisoirement et put être utilisée pour le culte paroissial jusqu’en 1457. Sa restauration définitive se termina en 1536. Au 18e siècle, sur l’initiative de la famille de Lorraine, l’édifice en piteux état fut rénové. Les armes de Lorraine furent peintes à l’intérieur.

Sous la révolution, en 1790, l’église St Denis fut désaffectée. Elle servit de lieu de réunion pour les premières assemblées communales. En 1860, le cimetière qui l’entourait fut déplacé au pied de la côte du Vigneron, son lieu actuel. Pratiquement inutilisée, l’église tomba progressivement en ruine. C’est grâce à l’intérêt d’un propriétaire nommé Tragin, habitant du faubourg St Denis, que l’édifice put être sauvé. A sa mort, cet homme célibataire légua tous ses biens à la ville sous la condition qu’elle répare l’église pour y célébrer les offices. Le Maire de l’époque, Monsieur d’Heudières, entreprit de grands travaux. En 1872, il donna sa démission par suite d’une mésentente avec le conseil municipal au sujet des réparations. Les travaux effectués sauveront l’édifice qui ne sera cependant pas rendu au culte. C’est un serrurier Brionnais nommé Cavillon qui réalisa la croix en fer forgé du clocher restaurée récemment. En 1875, le conseil municipal y autorisa le dépôt de marchandises. Elle servira alors de lieu de stockage pour le grain, dépôt de matériel des Ponts et Chaussées et entrepôt municipal. Par un arrêté de classement daté du 15/11/1934, l’église St Denis et sa place plantée d’arbres furent reconnues site classé. Détruite en partie par les bombardements de 1944, elle fut reconstruite à l’identique car considérée alors comme « silo » par les services de la reconstruction. En 1969, des travaux d’aménagement intérieurs furent entrepris par la ville pour la transformer en salle de sport sur deux niveaux tout en respectant les valeurs architecturales de l’édifice. Actuellement elle est encore utilisée comme salle de sport. »

Edification de la croix de l’église Saint-Denis le vendredi 19 octobre 2018

 

En 1992, la croix fut démontée car elle menaçait de tomber et fût longtemps entreposée dans les ateliers des services techniques de la ville. M. Pierre Roussel, alors Président de l’association des Amis des Monuments et Sites de l’Eure, a proposé de la faire restaurer par un ferronnier d’art localisé à Sap dans l’Orne. Après plusieurs années, le vendredi 18 octobre la croix restaurée a été accrochée au mur sur lequel elle était édifiée. Tous les amis du patrimoine étaient présents.

Le Domaine de Lorraine

Le Domaine de Lorraine édifié au début du 18 ème siècle se compose d’un manoir en brique et pierre et de dépendances qui abritent la Maison du Tourisme (ancien pressoir) et l’Ecole de Musique.

 

La Justice de Paix

L’ancienne Justice de Paix qui accueille l’association “Brionne Carrefour d’Histoire” a fonctionné de 1798 à 1961. Cette bâtisse comprend une salle d’audiences, un bureau de greffier et une vieille prison.

Parcours Historique